Rechercher

Vaïana, la légende dans tout ce monde


Un enfant est né sur ce plan,

Seul il se sent,

Avec pour unique ami

Un petit coquillage émouvant.

Pourtant une main lui est toujours tendue

Parmi ses vagues de tumultes et de sentiments

Qui s’écoulent quand il pleure abondamment.


L’amour le changera

Plus que la perception des autres

Sur son physique,

Qui est pour l’univers

Le reflet de son âme blessée.

Certes il ne peut marcher

Mais il n’en est pas moins simplet.

Accepter de vivre avec autrui

C’est être qui tu es.


Alors oui, le monde est loin d’être parfait

Mais si toi tu fais un pas

Vers qui te plaît

C’est progresser vers l’amour de soi et des autres

Qui nous ait donné

Par l’ami le plus cher,

L’univers.



J’ai envie d’aborder un thème qui n’est pas évident quand tu es en marge de la société. L’acceptation des autres nous parait une évidence et la clé pour la réussite de notre vie terrestre. Pourtant c’est notre être que nous devons le plus aimer. Pour accomplir cette quête de qui nous sommes nous avons à notre disposition la vie ! Elle nous permet de prendre le temps que l’on trouve le plus équitable pour connaître tous les traits de notre personnalité, du moins certains essentiels pour cette réincarnation. Alors pourquoi gâcher un temps si précieux en se détruisant physiquement et mentalement ? Dans l’espoir détourné de se cacher derrière un paraître qui nous fait tous nous ressembler.

Est-ce cela la vie, être comme les autres au lieu d’être tous différents ? Ainsi nous oublions que nous pouvons par nos caractéristiques différents nous apporter et ainsi évoluer en ne se sentant pas vide de sens. Remplir un vase solidement fait, de couleurs uniques sans en faire des répliques douteuses de clones qui ne seront jamais satisfaits.


La vie vaut la peine d’être explorée, si, je vous assure, le téléphone et internet ne sont pas les seuls points d’évasion, il y a aussi la nature qui nous entoure, les forêts, les océans qui nous aident à nous ressourcer, les animaux et leur mode de fonctionnement qui ne demandent qu’à être de nouveau observés…

Philosopher sur la vie ou comment nous la souhaiterions est certes divertissant mais ne nous empêche t’elle pas d’apprécier de vivre le présent ? Réfléchir est une de mes activités préférées mais je me rends compte que je passe plus de temps à cela qu’a profiter de tout ce qui m’entoure. Parfois je trouve la vie un peu trop monotone et pouf me voilà partie dans des aventures palpitantes de mon esprit. Quand je reviens dans mon corps il peut m’arriver d’être déboussolée et d’une grande tristesse d’être clouée dans cette vie puis je regarde mon téléphone, mes animaux, ma famille, mes amis, la nature, le ciel, je respire, j’ai parfois mal physiquement mais je suis libre de mes mouvements, c’est mon devoir et c’est à moi de rendre ma vie belle et agréable à vivre.

Découvrez, vous aussi, vos potentiels et redécouvrez les plaisirs de la vie, observez les plantes et les abeilles ou bourdons qui viennent les butiner, les fourmis qui s’entraident et explorent pour améliorer leur colonie, vivez tout simplement vos propres aventures mes amis et souriez la vie est magnifique :)


Contact :

🦢 www.mariannepaillet.com

📸 @marianne_paillet_marade

📲 Marianne Paillet

🎥 Marade y pense

📩 mariannepaillet.writer@gmail.com

103 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout