Rechercher

La belle au bois dormant...



Dormir sur ses lauriers Pour conserver sa beauté Est en soi chose aisée Si on ne pense qu’à se pavaner. Lointain château Que l’on ne peut regagner Accablés de tristesse Nous restons figé, muets. Accompagnés ou terrassés Par nos propres démons Il est en soi inconcevable De roupiller avec ! Pourtant nous végétons des siècles durant Pour nous rendre compte que nous sommes médisants. Triste et sombre sort Sauf pour le courageux être Qui affronte cette obscurité Avec sa propre épée Qui brille dans la gueule du monstre C’est l’espoir qui s’y est niché, La clef de nos maux tortueux Qui ne cessent de nous accaparer. Les flammes de la boucle du brasier Représentent le temps que la noirceur Peut consumer. Obstacle redoutable Qui n’est qu’un feu de paille Car une fois réveillé Il suffit juste de s’y jeter, Non pas dans le cercle enflammé Mais vers une vie qui mérite Que nous soyons éveillés !

Ce poème est un labyrinthe qui a pour but d’arriver à votre coeur, non pas pour y créer une anomalie mais pour dessiner un chemin vers votre conscience pour y découvrir tous ses mystères. Surprenante vie quand nous prenons la peine de sortir d’un train-train morne et quotidien, qui pour la plupart ne leur sied pas si bien que cela. Comment être éveillé vers une conscience qui nous dépasse ? Nous sommes humains alors nous ne pouvons pas avoir la connaissance sur tout et c’est peut-être mieux ainsi. Devrions-nous recontacter la vie pour apprécier ses aspects au lieu de dormir ou pire somnoler comme des zombies prenant des décisions pragmatiques et des choix trop réfléchis pour paraître dans la société comme bien adaptés. La belle au bois dormant dans le conte se fait duper, subjuguée par un titre de noblesse et condamnée à habiter avec son tortionnaire qu’elle croit aimer. N’a t-elle pas d’autres envies comme, par exemple devenir une célèbre couturière plutôt que de devoir s’occuper de sa famille qu’elle n’a pas encore vraiment choisi. Son éveil spirituel n’est-il limité qu’à de simples rêveries qu’elle peut s’accorder par ci par là ? En se réveillant elle a le droit de quitter son château ou plutôt sa cage qu’elle croit dorée car même dans les châteaux forts il y a plein de corridors, de couloirs ou cachettes même des fenêtres qui nous permettent de sortir en poussant la porte vers un destin que nous avons choisi. Généralement les murs ou portes de notre mental ne sont ni imperméables et n’ont pas de clés, alors qu’attendez-vous pour admirer ce que vous y cachez ? Quels sont vos rêves, vos aspirations ? Les freins qui vous stoppent devant votre objectif ? Il y a tant de choses à découvrir, vous aussi trouvez la voie de vos envies pour l’instant incomprises et recherchez-la chose qui vous fait vibrer et grandir dans ce monde qui n’attend qu’à être exploré.

Laisse un commentaire, c'est cool 😊

Abonne toi ! C'est sympa aussi 🖖


Contact :

🦢 www.mariannepaillet.com

📸 @marianne_paillet_marade

📲 Marianne Paillet

🎥 Marade y pense

📩 mariannepaillet.writer@gmail.com

RépondreTransférer

66 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout